Site

Site

Sainte-Geneviève - 11 janvier 2019

LA SAINTE-GENEVIEVE FETEE PAR LA GENDARMERIE :
UNE PREMIERE A SAUSSET-LES-PINS

Pour la première fois de son histoire, la commune de Sausset-les-Pins a été choisie par la Gendarmerie nationale pour y fêter cette année la Sainte-Geneviève, sainte-patronne des gendarmes.

Comme le veut la tradition, c’est d’abord par une messe dans la petite église de Sausset qu’a commencé cette matinée rassemblant les compagnies de gendarmerie de la Côte bleue et du pourtour de l’étang de Berre. Célébrée conjointement par l’aumônier militaire et le père Thierry, prêtre de la paroisse, la cérémonie religieuse a été l’occasion de rappeler combien le mot « sacrifice » prend tout son sens : « dans une période de notre histoire où, comme à d’autres époques, mais d’une façon bien particulière, les épreuves, les difficultés, les inquiétudes, les angoisses ne manquent pas, il nous est bon de célébrer aujourd’hui sainte Geneviève, modèle de dévouement pacifique au service de la population. Elle nous ouvre à l’espérance que la paix de Dieu triomphe l’horreur du mal, elle nous stimule dans notre propre engagement au service des autres », a notamment déclaré l’aumônier lors de son sermon face à une assistance comble.

Les associations d’anciens combattants et du Souvenir français, ont ensuite conduit le cortège formé des élus, du sous-préfet et des gendarmes depuis la mairie jusqu’au monument aux morts. Les commandants de groupement de la gendarmerie, le député, le maire, ainsi que le sous-préfet, ont déposé leurs gerbes avant entamer tous ensembles l’hymne national.

Ayant bravé le froid glacial de la matinée, les autorités se sont ensuite retrouvées au gymnase Alain-Calmat pour prononcer les discours et allocutions. Le Maire de Sausset-les-Pins, Bruno Chaix, a fait rassembler tous les élus de Sausset et des communes voisines - dont le maire de Carry-le-Rouet, Jean Montagnac, et la conseillère départementale du canton, Valérie Guarino - pour signifier le soutien plein et entier des élus locaux envers les forces de l’ordre.

Dans son allocution, Bruno Chaix a affirmé toute son indignation « lorsque l’actualité nous apprend que certains perdent tout sens commun et lancent une cagnotte pour ceux qui bravent l’autorité. Je salue Renaud Muselier d’avoir réagi en lançant une cagnotte de soutien aux forces de l’ordre. J’en avais eu moi-même l’idée, mais c’est très bien qu’il l’ait fait ! ». Remerciant les forces de l‘ordre qui « oeuvrent au quotidien pour défendre notre Etat de droit, ferment de la République », Bruno Chaix a déclaré combien la commune était fière d’accueillir cette sainte-Geneviève.

Et comme on dit en Provence, ce qui est une fois vaut tradition. Alors rendez-vous l’an prochain à Sausset !