Site

Site

A travers la ville

Les vacances scolaires ont été propices à des travaux divers et variés dans les deux groupes élémentaires saussétois, effectués par les services techniques de la ville : chez les primaires de l’école Victor Hugo, on a procédé au remplacement de dalles au sol et plinthes. De même des travaux peinture et électriques ont été effectués dans les salles et les couloirs, alors qu’en maternelles, le plafond de la garderie a été repris. A jules Ferry, les services techniques ont procédé au remplacement d’accessoires et à la restauration des toilettes dans les deux groupes, qui ont aussi bénéficié de changement de dalles les plus endommagées. Les portes et portails ont aussi subi des améliorations (changements ou réparations) en primaire, alors qu’en maternelles, blocs autonomes d’éclairage et interphone ont eux aussi été changés. En ville, l’enterrement méthodique des lignes électriques et téléphoniques par le SMED se poursuit le long de la corniche sur l’avenue du général Leclerc au niveau des écoles. Avenue de la côte bleue, quatre ralentisseurs de type coussin berlinois ont été posés afin de poursuivre le maillage de la zone 30 à travers la commune, alors que ces dernières semaines, les services de la communauté urbaine MPM ont restauré et repeint les bittes « antiparking sauvage » autour du port, de la mairie et au centre-ville. Mais le gros chantier actuel, du moins pour l’usage domestique des administrés saussétois, concerne le changement méthodique et progressif des actuels compteurs d’eau, pour de nouveaux « télécompteurs » modernes et plus performants. Après leur pose chez le particuliers, l’opérateur est actuellement en train d’équiper les canalisations enterrées, afin dans un avenir proche, de pouvoir obtenir les consommations d’eau à l’instant t et sur un site précis. Depuis février, après les domiciles particuliers, cette spectaculaire conversion a été effectuée sur les réseaux souterrains au niveau des Chemins du Brûlot et Bellevue, ainsi que des avenues Jean Moulin et Charles Gounod. La mutation se poursuivra tout au long de l’année.

Tableau d'images

Zoom

Zoom

Zoom

Zoom

Zoom