Site

Site

La commémoration de la déportation

« Quand on oublie son passé, on est condamné à le revivre ». Cette phrase prononcée par un Resistant, traduit parfaitement l'esprit dans lequel s'est déroulée la commémoration de la déportation le dernier dimanche d'avril à Sausset-les-Pins.

La maire de la commune, Bruno Chaix accompagné d'une partie de son conseil municipal, ainsi que le député Eric Diard étaient présents autour de Maurice Cordier, Président des anciens combattants et de Gérard Gagne Président du souvenir Français.

Dans son allocution, Maurice Cordier a insisté sur l'importance de : « se souvenir pour éviter que l'Histoire ne se répéte... ». Les élus ont, quant à eux, rappelé : « l'horreur et l'effroyable inhumanité de la déportation ».

Une manifestation émouvante qui offre, toute la légitimité aux commémorations futures.