Site

Site

Parc Marin

Le milieu marin

ZoomLe syndicat mixte « Parc Marin de la Côte Bleue » (PMCB, créé en 2000) qui a succédé à l’association créée en 1983. regroupe le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône et les cinq communes de la Côte Bleue : Carry-le-Rouet, Ensuès-la-Redonne, Martigues, Sausset-les-Pins et Le Rove. Le Comité Régional et les Prud'homies de pêche de Marseille et Martigues, participent aussi de façon active et permanente à la gestion du Parc.

Le PMCB, c’est aussi des habitants concernés, avec la création dès 1985 des classes de mer, a destination de tous les enfants scolarisés sur la Côte Bleue. Ce sont maintenant plusieurs générations qui ont accédé à cette découverte de leur territoire.

Le PMCB est une zone marine gérée de 10 000 hectares qui s’étend sur l’ensemble du littoral de la Côte Bleue, de l'Anse des Laurons à l'ouest, à la Pointe des Corbières à l'Est, et sur le milieu marin adjacent jusqu'à 3 milles au large. Il intervient devant les communes de Martigues, Sausset les Pins, Carry-le-Rouet, Ensuès-la-Redonne et le Rove. Il comprend deux réserves intégrales, la première a été créée en 1983 à Carry-le-Rouet et la deuxième en 1996 au Cap Couronne (commune de Martigues). Dans le PMCB, seules ces deux zones, de 85 et 210 hectares respectivement, sont soumises à une réglementation spéciale : ce sont des zones protégées dans lesquelles les activités de plongée à la bouteille, de mouillage des bateaux et toutes les formes de pêche sont interdites.

Ses objectifs sont :
• La gestion, la protection et la revalorisation des milieux naturels marins et littoraux ;
• La contribution au développement économique et social des activités liées à la mer, et en particulier de la pêche professionnelle artisanale ;
• L'accueil, l'information, et l'éducation du public ;
• La réalisation d'actions expérimentales ou exemplaires dans les domaines ci-dessus, et la contribution à des programmes de recherche scientifique.

A tous les amis de la mer

ZoomUn masque et des palmes suffisent pour observer la vie marine dans toute sa richesse et sa densité. Même - et surtout - dans les petits fonds superficiels, vous découvrirez une profusion d'êtres vivants dans les dalles et blocs rocheux et dans l'herbier de Posidonie. La posidonie est une plante marine qui joue un rôle primordial dans l'écosystème méditerranéen. Elle forme de grandes prairies sous-marines qui s’étendent jusqu’à 30 mètres de profondeur. Ces herbiers sont essentiels pour la protection, l'habitat, la nourriture et la reproduction d'une infinité d'espèces marines. Ils protègent le littoral de l'érosion.. Au milieu de ce dédale de feuilles, de tiges et de rhizomes, on découvre une vie insoupçonnée. C’est une espèce protégée à laquelle nul ne peut porter atteinte. Protégez à l'herbier de posidonies : ne l'arrachez pas, ne laissez pas traîner les ancres sur le fond.

Le milieu marin est fragile, vous le savez ; alors incitez autour de vous à le respecter.

Ne jetez pas les sacs plastiques et boîtes de conserve de votre pique-nique à l'eau ou sur la plage.
Par contre, rejetez à la mer les tout petits poissons que vous pêchez (ils seront adultes quand vous reviendrez...). Il existe maintenant des tailles minimales par espèce (12 cm pour les plus petites).
 
Pour les oursins
En période autorisée, la taille minimale est de 50 mm (diamètre sans les piquants) et la quantité maximale est de 10 douzaines par bateau lorsqu’il y a plus de 2 pêcheurs à bord. En plus des deux zones protégées un secteur est interdit à la peche sur un rayon de 100 m autour de l’émissaire de Carry-Sausset. Zoom Vous n'avez pas le droit de vendre les produits de votre pêche. Certaines espèces animales sont intégralement protégées, notamment sur nos côtes : la grande nacre, la grande cigale, la datte de mer, l’oursin diadème et bien sûr, les tortues marines et les dauphins.

Souvenez-vous que la pêche aux oursins est interdite du 16 avril au 31 octobre.
En période autorisée, la taille minimale est le 50 mm(diamètre sans les piquants) et la quantité maximale est de 10 douzaines par bateau lorsqu’il y a plus de 2 pêcheurs à bord.
En plus des deux zones protégées et des zones temporairement interdites à la pêche sous-marine, deux secteurs sont interdits sur un rayon de 100 m autour des émissaires de Carry-Sausset et Carro.

ZoomVous n'avez pas le droit de vendre les produits de votre pêche.
   Faites attention à l'herbier de posidonies, ne l'arrachez pas, ne laissez pas traîner l'ancre sur le fond ; ces longs rubans verts oxygènent l'eau et servent de lieu de ponte, de nourriture et d'abri à de nombreuses espèces. Il est maintenant protégé par la loi.
  Certaines espèces animales sont intégralement protégées, notamment sur nos côtes : la grande nacre, la grande cigale, la datte de mer, l’oursin diadème et bien sûr, les tortues marines et les dauphins.

Attention à l'algue Caulerpa taxifolia :
elle n'a pas été vue sur la Côte Bleue, mais signalez au Parc Marin de la Côte Bleue toutes vos observations, même en cas de doute



Observatoire du Parc Marin de la Côte Bleue
31, av. Jean Bart BP42
13620 Carry-le-Rouet
Tel : 04.42.45.45.07

Photos D. Miquel